Amazonie : un scorpion dans la moustiquaire !

Aujourd’hui, départ pour la jungle ! On hésite entre excitation et appréhension : on espère qu’on sera plus chanceux que les touristes qu’on a vus revenir ravagés par les moustiques ! Mais ça devrait aller… on a 6 bouteilles d’anti-moustiques, du baume du tigre et des vêtements adaptés.

IMG_5629-1

Après 3H de pirogue entre des canyons sublimes et une végétation de plus en plus dense, nous arrivons dans le petit village moseten d’Asuncion del Quiquibey, accueillis par plein de bambins. On aime.

IMG_0692-1bisIMG_7952-1quintIMG_5991-1terIMG_7949-1quart

Nous découvrons notre logement : une jolie cabane en bois en plein milieu de la jungle amazonienne.

IMG_7808-2

La tension monte d’un cran : au sol, des fourmis partout, en guise de fenêtres, des moustiquaires approximatives (heu, c’est normal qu’il n’y ait pas de moustiquaire au-dessus de la porte ? Oups, il y a comme un trou là, non ? Bref, autant dire que les moustiques vont pouvoir nous rendre visite sans trop de problème…)… mais bon, nous n’avons que 5 nuits à passer ici… arghhhh !

IMG_7765-2bis

La bonne nouvelle, c’est que c’est l’heure du déjeuner. L’odeur des plats cuits au feu de bois, la table dressée avec des feuilles de palmiers en guise de sets de table et le sourire de Fernanda et Lucia nous redonnent la banane.

IMG_7791-3IMG_5642

Ce pays va s’avérer surréaliste… à chaque nouvel épisode, on se dit « allez, c’est pas grave… c’est une expérience ! » et ça devient un peu notre blague !

Cet aprem, partie de pêche ! Bien entraînés avec les piranhas dans la pampa, on part, sûrs de nous, pêcher le poisson chat ! On s’installe sur un banc de sable au bord du Rio Quiquibey. Soleil de plomb. 40°… Et il n’y a pas de poisson dans ce bled !!! Thibaut se déchausse pour se mettre à l’aise et se fait redécorer les pieds de pois rouges en moins de 5 minutes. Sympas les moustiques ! Mais c’est pas grave… c’est une expérience !

IMG_7947-4IMG_5671-5

Première nuit dans la cabane. Ah oui, nous n’avions pas anticipé ce point : il n’y a pas d’électricité ici ! C’est le noir complet (bon j’exagère, il y a 3 petites bougies quand même). Pas vraiment d’activités possibles. Je commence à lire aux enfants Magellan, le roman de Stéphan Zweig. « Ah ben vous voyez les enfants, à l’époque, les marins pouvaient passer des jours entiers dans les cales des bateaux, sans dormir, sans manger, sans famille. Ici, à côté, c’est le luxe total ! ». Mon petit laïus reçoit pour toute réponse des regards en coin et des haussements de sourcils… je crois que je ne les ai pas vraiment convaincus, là ! Bref, première nuit dans la cabane, première nuit à écouter les bruits de la forêt et à essayer d’identifier si ce moustique qui grésille dans mon oreille est à l’intérieur ou à l’extérieur de la moustiquaire (j’avoue, j’ai encore exagéré ! On a quand même eu droit à des moustiquaires individuelles sur nos lits !). Bref, première nuit blanche. Mais c’est pas grave, c’est une expérience !

IMG_7833-6

Nous sommes admiratifs du mode de vie de cette communauté. Ils cultivent, chassent, pêchent. Ils produisent avec leurs mains tous les objets du quotidien, ils tissent couvertures, ponchos, sacs, ils tressent paniers, tapis, éventails, ils tannent la peau des animaux pour s’en servir de toiles aux multiples usages. Ils se soignent quasi-exclusivement avec les plantes de la forêt. Ils ont une consommation raisonnée : ils n’achètent et ne produisent que ce dont ils ont besoin et s’échangent entre eux biens et services : l’une a construit son four en terre, l’autre a construit un moulin à canne à sucre, un autre encore a investi dans un générateur d’électricité fonctionnant avec un petit panneau solaire. Et dans le village, chacun tient un rôle : l’un est chargé de s’assurer qu’aucune famille ne manque d’eau potable, l’autre représente les intérêts de la communauté auprès du département, le vieux sage est chargé de soigner les gens du village. Bref, une vraie vie en communauté, loin, très loin de nos vies occidentales.

IMG_5704-7

Là, Thibaut, en parfait Moseten (oui, je sais, il se fond nickel dans le décor !), nous découpe des morceaux de canne à sucre… hummm le jus, trop bon ! Et Nine repart tout fière avec sa récolte de riz !

IMG_5707-6bisIMG_5741-6ter

Ce soir, Sergio, notre guide, et Haroldo, un représentant de la communauté, tiennent à nous faire découvrir la jungle (de nuit ??? on est sûrs, là ???). Nous croisons des petites armées de fourmis 24H (si elles te piquent, tu meurs en 24H ? Non non, c’est juste la douleur qui dure 24H ! Ah, ça va alors ! 😂). Nous voyons ensuite un bébé scorpion (hyper rare de voir des scorpions dans le coin d’après Haroldo ! Décidément, on a vraiment de la chance !). Et enfin, nous découvrons un magnifique mais terrifiant boa constrictor. Précision d’Haroldo : il n’est pas vénéneux. Il se contente d’étrangler ses proies… ah ben tu me rassures !!!

IMG_5816-9

Voilà voilà, nous rentrons à la cabane, l’imaginaire en ébullition. Ce n’est pas encore cette nuit qu’on va dormir. Mais c’est pas grave… c’est une expérience !

IMG_5688e-8

Aujourd’hui, journée géniale : nous avons découvert l’artisanat local !

Une dame nous montre son métier à tisser (ici, chacune a le sien et avance son ouvrage dès qu’elle a le temps). C’est un travail qui nécessite patience (3 semaines pour faire un sac !), précision (l’entrelacement des fils se fait entièrement à la main) et des bons muscles (j’ai fait un passage de trame pour essayer et j’avais les bras en compote !).

IMG_7846-10

Ensuite, une jeune femme nous apprend à tisser un panier. En 30 minutes, pouf, la feuille de palmier s’est métamorphosée en un magnifique panier qu’on aurait bien embarqué, mais c’est pas comme si on n’avait pas déjà 56 Kilos de bagages à porter !

IMG_5846-11IMG_7863-12IMG_5863-13

Les loulous écrasent ensuite le maïs dans un superbe mortier en pierre. Parfois, les grains sautent à l’extérieur comme des pop corns. Sourire amusé de la maman qui nous fait la démo… On manque visiblement d’entraînement !

IMG_5835-14

Puis, petite visite aux écoliers du village. Mêmes regards malicieux que les écoliers français, mêmes dessins collés aux murs, mêmes mappemondes… mais ici, seulement 3 profs pour assurer les cours de la maternelle à la terminale ! Et dans la classe des grands, une ado de 14-15 ans assiste au cours, son bébé dans les bras…

IMG_5864-15

Après le déjeuner dans une maison du village, nous regardons une dame filer le coton, directement à partir des fleurs qu’elle cultive.

IMG_E7884-16

Un garçonnet nous montre ensuite comment on pile le riz, avec une aisance déconcertante. Les loulous essaient et témoignent que c’est super dur !

IMG_5956-17

Ensuite, un vieux monsieur nous montre comment il chasse et pêche (avec un arc et des flèches) ; Thibaut vise et atteint presque la betterave qui nous sert de cible (c’est bon, si on se paume, on devrait pouvoir survivre !).

IMG_5929E-18IMG_5943-19

Petite surprise, on va broyer des cannes à sucre dans le moulin. Après pas mal d’efforts, on déguste un super jus tout frais ! Miam !

IMG_5986E-20

Enfin, on va tisser un tapis. Il nous faut moins de 30 minutes ! Fastoche ! Quand je rentre, j’en fais un ! …faudra juste que je me procure des lianes 😂

img_e7905-21.jpg

Bref, nous rentrons à la cabane crevés mais heureux… jusqu’à ce que je tombe nez à nez avec un bébé scorpion, juste sous la moustiquaire d’Armand ! Le même que la veille dans la forêt, avec ses petits crochets immondes ! Ah non, là, c’est pas possible, j’atteins mes limites ! Je veux bien faire des nuits blanches, partager ma douche (froide) avec des fourmis, tâtonner pour aller faire pipi dans le noir… mais dormir avec des scorpions… juste : NON ! C’est décidé, je fais les valises, on part ce soir. Je vais raconter toute l’histoire à Fernanda, qui m’écoute débiter mes questions avec la gentillesse d’une maman : « mais s’il y a le bébé, il doit y avoir le papa et la maman ? Et le nid, il ne doit pas être loin !??? ». Je rentre à la cabane un peu déprimée (on ne pourra pas partir ce soir, trop dangereux de naviguer sur le rio de nuit). Je vérifie scrupuleusement tous les lits/draps/moustiquaires, en essayant de m’habituer à l’idée de cohabiter avec l’ennemi une nuit de plus. Au bout de 2H, le guide arrive, l’air très embêté. C’est tellement rare les scorpions (oui, ben, ça, tu l’as déjà dit hier, hein ! … tu veux le voir ???). Je brandis le monstre de 2 millimètres, rangé dans un mouchoir blanc en guise de preuve ! Le guide esquisse un petit sourire et me dit que c’est une araignée de bois. Effectivement ça ressemble à un scorpion, mais elles n’ont pas de queue, donc pas de venin ! Rires et grands oufs de soulagement. Assommés par tant d’émotions, on va peut-être enfin dormir comme des bébés ? On s’endort en se demandant quel sera le prochain épisode… et en se disant que finalement, tout cela, ce sont des expériences, non ? Haha !

Dernière journée. Un peu vexés d’être revenus bredouille de notre dernière pêche, nous repartons à l’assaut. Et c’est tout fier qu’Armand, après s’être lancé le hameçon dans le menton 😱, est tout fier de sauver l’honneur de la famille en pêchant un superbe poisson chat !

IMG_7909-23

Puis les enfants profitent de leurs dernières heures ici pour tailler des bagues dans des noix et tresser plein de jolies choses… et notamment de superbes éventails (dont un géant pour Louis… mais comment on va faire pour le porter ?).

IMG_5860-24img_6089-e1526869730102.jpg

Pour notre dernière soirée, la communauté nous a préparé une petite fête. Trois jeunes et le vieux sage du village jouent de la musique autour d’un feu de camp. Nous sommes touchés par l’alchimie qui opère entre toutes ces générations. Nous discutons du droit indigène et de la fierté de voir enfin le mot Moseten, leur culture, inscrit dans la constitution bolivienne ; nous nous laissons bercer par le rythme des percussions, de la flûte de pan et du conte de leurs croyances en la Pachamama : « si tu rêves que tu te fais attaquer par un essaim d’abeilles, surtout ne pars pas chasser car tu pourrais te faire attaquer par le guépard ; de même si tu rêves que tu te plantes un hameçon dans le pied car la vipère pourrait bien te mordre. »

Nous partons nous coucher des images plein la tête. Nous avons vécu une expérience… magnifique !

IMG_7936-avantderniereIMG_7760-22bisIMG_E7965-derniere

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s