De Cuzco au Machu Picchu : road trip dans la vallée sacrée…

le

…déjà rien que le nom, ça nous faisait rêver ! Et pourtant, ça avait pas top top commencé…

Nous rejoignons Urubamba, le cœur de la mythique vallée sacrée, un lieu de randos magnifiques, de pique-nique face aux montagnes, de temples incas, de sculptures dédiées aux dieux de la nature, où l’esprit de la Pachamama devrait planer dans les airs, non ?

La réalité est plus prosaïque. On arrive : sous la pluie. Il fait froid. Pas de wifi. Et il y a un scorpion dans la chambre. Un vrai cette fois !!! La dueña nous dit que c’est vraiment rare (ouais ben, ça, c’est toujours ce qu’on dit… on verra la suite…) mais que Urubamba, ça veut dire « terre des araignées » donc il faut quand même s’attendre à ce genre de petit insecte dans le coin… bref, pas vraiment le genre d’accueil auquel on s’attendait !

img_2044.jpg

Le lendemain, gros ciel orageux. Et les gens qui en rajoutent… « ça fait 40 ans qu’on n’a pas vu la pluie en cette saison ! ». Bon ça va ! On n’a pas fait 12000 bornes pour voir le Machu Picchu et s’entendre dire ça !!!

On laisse les enfants avec les araignées (euh pardon avec leurs devoirs) et on file au marché, histoire de pouvoir au moins se faire plaisir avec de bons petits plats !

Urubamba est une ville peu touristique. Pas hyper jolie mais authentique. Avec le joyeux bordel qu’on aime tant en Amérique du Sud : les marchandes de légumes (et de plein d’autres trucs d’ailleurs… parfois on se demande comment elles peuvent survivre en vendant seulement des chaussettes ou des clous…) qui s’étalent dans la rue, les enfants et leurs grands yeux, vautrés sur les pas de porte des boutiques, les taxis motos qui slaloment dans les ruelles et klaxonnent à tout va, les petits vieux zigzagant en portant sur leur dos de grands paquets emballés dans des tissages colorés.

On repart chargés de vivres en n’oubliant pas d’acheter des trucs nouveaux à tester : les chirimoyas (fruits plus proches en goût du malabar finalement, beurk), des camotes (ben en fait, c’étaient des patates douces !) et on ramène de succulentes empañadas aux blettes (triple miam !).

IMG_0640

On rentre en mototaxi, les sacs à dos pleins (ah oui ici, tu ne te ballades pas avec ton caddy Monoprix). On négocie le mototaxi à 2 soles (3 soles, faut pas exagérer ! Ohlala on commence à négocier des centimes d’euros. Heureusement qu’il n’y a pas nos potes, sinon ils pourraient croire qu’on devient radins !).

Bref, retour à l’auberge. Les enfants jouent dans le jardin. Heu… On n’avait pas dit que c’était matinée-boulot, ce matin ?

On reste dans l’auberge quelques jours. 3 scorpions plus tard (non non, vraiment, c’est rare, ces petites bêtes… enfin, la dueña m’a dit que c’était dans la tête : si tu y penses, ils viennent… hummmm) et une fois le ciel vidé de toute son eau, nous partons à la rencontre de la vallée sacrée !

En microbus ou à l’arrière d’un pickup, on a pu visiter tous les sites construits par les Incas, un peuple qui a dominé la région aux XIV et XVèmes siècles.

IMG_1574.JPG

On démarre par le Machu Picchu. Les montagnes alentour, qui surgissent toutes vertes d’Amazonie, sont sublimes. Juste ça, ça vaut le détour. Nous faisons des lacets dans cette végétation luxuriante…. impossible de deviner ce qui nous attend (enfin, on a vu plein de photos bien sûr, mais l’effet en arrivant est saisissant). La cité du Machu Picchu est perchée sur un pic montagneux, encadrée d’autres pics montagneux. Impressionnant. Vertigineux. On est transportés dans un autre temps. On imagine (enfin pas du tout, en fait) comment les Incas, avec les moyens de l’époque, ont pu construire de tels temples, avec des blocs de pierre ajustés les uns aux autres de façon si précise, et pesant parfois plusieurs tonnes. Comment ont-ils même réussi à transporter ces pierres jusqu’ici ? On contemple songeurs le site… bon, on est vite rattrapés par les touristes ! Des flopées ! Ça tue un peu la magie… La prochaine fois, on privatise !

IMG_2008IMG_0986.jpgimg_0912

IMG_1066IMG_1014Une vraie ville au milieu de nulle part, avec ses quartiers : religieux, industriel, agricole, militaire. L’ingénierie inca est très avancée : des murs antisismiques où chaque pierre est taillée sur mesure, et imbriquée à la suivante comme une pièce de puzzle, des systèmes hydrauliques hyper ingénieux pour irriguer l’ensemble des terres, des systèmes de fermeture de portes sculptés dans la pierre, l’orientation de certains temples par rapport au soleil, pour créer des effets de lumière lors des solstices et des levers de soleil. Clairement, les Incas maîtrisaient sérieusement l’architecture.

img_1082IMG_1706IMG_1948IMG_1909img_1126img_1124img_1143

Puis, on enchaîne sur Ollantaytambo : Site magnifique qui surplombe un village inca hyper bien préservé. Bastion de défense de la vallée sacrée. Nine, ça lui a donné des ailes !

IMG_2021IMG_2022IMG_2028IMG_2031IMG_2034img_1298

Chinchero : Joli marché d’artisanat (on a un peu craqué sur les tissages…), jolies ruelles tout en pierres et site inca avec une église construite sur un temple inca à l’arrivée des Espagnols… le parfait terrain pour une petite partie de foot !

IMG_0681IMG_0672img_1402IMG_1418img_1401IMG_1446IMG_1468

Moray : Site inca d’expérimentation agricole (ils faisaient pousser des plantes sur différentes terrasses pour vérifier l’altitude et la température la plus propice à chaque légume).

IMG_1499

Salinas de Maras : Des centaines de salines qui permettent de récupérer l’eau salée des montagnes. En activité depuis l’époque inca, elles sont encore exploitées aujourd’hui par une centaine de familles du village.

IMG_1511IMG_1534

Pissac : Autre site de la vallée. On ne vous fait pas un cours. On sent qu’on va vous perdre 😉

IMG_1629img_1671IMG_1612IMG_1682

Sacsayhuaman : Aux portes de Cuzco, site militaire qui permettait de protéger la ville. Là encore, on est impressionnés par les édifices, faits de blocs de pierre gigantesques taillés au millimètre.

img_1723

Cuzco : Capitale des Incas. Là aussi, on a vu des murs hyper imposants et d’une perfection architecturale bluffante. Lors de la conquête du continent, les Espagnols ont également marqué leur territoire en faisant construire de nombreuses et majestueuses églises. Mais on a surtout aimé les petites ruelles du centre historique, le quartier San Blas, les petits restos, l’agitation de la plaza de Armas, centre névralgique de la ville où on a pu voir à la fois des défilés de danse traditionnelle et le match Pérou-Danemark ! Pour le match Pérou-France, ils ont dû avoir peur des débordements, alors on est allés le voir dans un bar !

img_1942img_1963

Bref, c’était top et on s’est fait de bons potes :

Une famille de Français qui habitent à deux pas de chez nous, sont partis, comme nous, 6 mois avec leurs deux pious pious, et qui rentrent exactement à la même date que nous ! Totalement fous comme on aime (ils voyagent avec 12kg de bagages… on en a 56. On n’a toujours pas compris comment ils ont fait !).

damien-et-laure

Et un jeune couple de dingues, eux aussi ! Ils se sont faits une ascension de volcan à 6000 mètres d’altitude, lancent 3 sites d’e-commerce entre deux randos et sont en tour du monde pendant un an… en guise de voyage de noces ! Génial ! On adore !!!

match-france-perou-avec-les-francais

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Top de vous lire, comme toujours !! Ça me rappelle de bons souvenirs en plus 🙂 profitez à fond. Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Et hop ! dit :

      Oui, on est un peu sur vos pas 🙂 😘😘😘

      J'aime

  2. Mehdi dit :

    C’est nous qu’on vous adore, d’abord ! 😛
    Vous êtes sympas pour ceux que vous avez perdu en route, vous n’en n’avez pas rajouté une couche avec Tipon et les ruines autour de Cusco ^^
    On a hâte de vous lire encore et encore !

    Aimé par 1 personne

  3. Jalon dit :

    Que de bons souvenirs ! C est génial de vous lire ! Les salines de Maras sont un de mes meilleurs souvenirs au Pérou ! Vous ne vous êtes pas fait taper à la fin du match France-Perou…Vous savez que le président péruvien avait donné un jour de congé à tous le jour du Match de qualification pour la coupe du monde 😂🤣 Comment s appelle la famille qui voyage avec 12kg? Ont ils un blog ? Bonne continuation. Et les enfants, vous qui aimez les momies…il faut aller à Arequipa !!

    J'aime

    1. Et hop ! dit :

      oui les salines, fabuleux ! avec toutes ces lumières… on a adoré !
      non, les péruviens ont été très sympas, très fair play ! (mais les autorités avaient quand même annulé la diffusion sur grand écran sur la place d’armes !). les pauvres, ils étaient vraiment dégoûtés !
      la famille qui voyage avec 12 kg n’a malheureusement pas de blog. mais je peux vous envoyer leur contact par mail si vous voulez 🙂
      on vient juste d’arriver à arequipa. nous avons fait le couvent (sublime !) et nous sommes baladés dans la ville mais n’avons pas encore croisé de momies… 😂 elles sont où ?
      demain, départ pour le canyon de Colca : grosse grosse rando pour les loulous !!!

      J'aime

  4. Jalon dit :

    La célèbre momie d Arequipa s appelle Juanita !!! Elle est impressionnante et se trouve au musée Santuarios Andinos. Le canyon de la colca est superbe mais effectivement ça grimpe !! Ça se mérite d aller voir les condors ! Bon courage aux loulous !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s